Follow

Maurice fixait son état de l'art d'un regard vide : qu'avait-il bien pu oublier ? Vingt ans qu'il planchait sur son projet de recherche, et il n'avait presque pas avancé. Le président de l'institut avait fini par lui donner un ultimatum : si le lendemain, à neuf heures pétantes, il n'avait toujours pas terminé son article, il devrait déposer sa démission. L'échéance arrivait dans une demi-heure et il n'avait toujours rien écrit.

– Vingt ans que vous travaillez sur ce sujet, et tout ce que votre article contient, c'est un titre ?!

Maurice regardait le papier qu'il venait de donner au président de l'institut. Il ne pouvait pas nier que le travail de toute sa vie de chercheur s'était soldé par un cuisant échec.

– Monsieur, je vous assure que je fais tout mon possible sur ce sujet...
– Foutaise ! Ce sujet, vous l'avez inventé de toute pièce. Avouez-le enfin, Monsieur Otto.

– Je vous assure que je fais tout mon possible sur ce sujet. Je suis certain qu'en me laissant encore un peu de temps, je peux y arriver...
– Je suis navré, je ne peux plus vous soutenir. Je veux votre lettre de démission demain à la première heure.

Maurice réunissait ses affaires, prenant soin de tout ranger parfaitement. Il ne pouvait s'empêcher de s'en vouloir d'avoir perdu son temps sur son sujet.
Il était en train de vider le dernier tiroir de son bureau quand il remarqua quelque chose : un papier était coincé sous le pied de son bureau. Il le décoinça et le regarda. Tandis qu'il lisait, son regard s'illumina.

– Où est votre lettre de démission, Monsieur Otto ?

Maurice sursauta légèrement et regarda derrière lui : le président de l'institut se tenait devant l'encadrure de la porte. Il lui tendit alors le papier qu'il venait d'achever d'écrire. Le président le prit et le lut. Tandis qu'ils le parcouraient, ses yeux s'écarquillèrent.

– V-Vous l'avez retrouvé ?
– Oui, répondit simplement Maurice. Il servait de cale à mon bureau. Ceci est le résultat de mes vingt ans de recherche.

– Vous devez donc avoir compris pourquoi vos collègues et moi-même avons tout fait pour que vos recherches échouent.
– Non, fit Maurice. Je pense que toute recherche vaut le coup d'être menée, même si le résultat peut déplaire.
– Certes. Mais pensez-vous vraiment que la communauté scientifique validera un article dont la conclusion est que pour mettre un terme au réchauffement climatique, la meilleure façon est encore de provoquer l'extinction de l'espèce humaine ?

Sign in to participate in the conversation
Hostux.social

Fast, secure and up-to-date instance, welcoming everyone around the world. Join us! 🌍

Up since 02/04/2017. ✅

Why should you sign up on hostux.social?

This instance is not focused on any theme or subject, feel free to talk about whatever you want. Although the main language is french, we accept every single language and country.

We're connected to the whole OStatus/ActivityPub fediverse and we do not block any foreign instance nor user.

We do have rules, but the goal is to have responsible users. So far we haven't had any issue with moderation.

The instance uses a powerful server to ensure speed and stability, and it has good uptime.


Instance rapide, sécurisée et à jour, accueillant tout le monde dans le monde entier. Rejoignez-nous ! 🌍

En ligne depuis le 02/04/2017. ✅

Pourquoi devriez-vous vous inscrire sur hostux.social ?

Cette instance n'est pas centrée sur un thème ou un sujet, n'hésitez pas à parler de ce que vous voulez. Bien que la langue principale soit le français, nous acceptons toutes les langues et tous les pays.

Nous sommes connectés à l'ensemble du fediverse OStatus/ActivityPub et nous ne bloquons aucune autre instance ni aucun utilisateur.

Nous avons des règles, mais l'objectif est d'avoir des utilisateurs responsables. Jusqu'à présent, nous n'avons pas eu de problème avec la modération.

L'instance utilise un serveur puissant pour assurer la vitesse et la stabilité, et elle a un bon uptime.