J'ai réussi à envoyer trois excellents amis consulter.
Ça, c'est cool.
Ce que je n'avais pas prévu, c'est qu'ils debriefent très régulièrement les séances avec moi. Ma soeur fait pareil.
Ça devient gênant.

Sue boosted

Je suis au regret de vous annoncer que le phallus géant fait toujours partie du scénario.
Le seul moyen de m'en sortir est de proposer mieux ou plus impressionnant et je bloque.

Sue boosted

Bénéfice secondaire du Covid, j'ai plein de temps et mon acolyte d'écriture est disponible.
On écrit le scénario à fond.
Un peu trop à fond, j'ai arrêté la séance hier quand on s'est enthousiasmés en imaginant une bite géante sur une tyrolienne.

Dissonance cognitive : ma soeur qui m'envoie des photos des barrages pour isoler sa ville et des tests massifs de rue au Vietnam. Pas de vaccins, pas assez d'hôpitaux.
Et moi qui me prend la tête pour savoir si un test négatif de plus de 48 heures ça pourrait passer pour le public du concert d'ouverture et qui reçoit des messages de l'État qui me proposent de faire mes courses ou garder mes mômes.

Le musicien antivaxx fait du lavage de cerveau aux autres musiciens, assorti de désinformation.
"Sue, la loi n'a pas été votée, tu ne peux pas me demander de vérifier les pass sanitaires."
Une petite explication de texte sur loi et décret plus tard, ça va mieux .
Et un rappel pas romantique du fait qu'on maintient le Festival aussi pour ne pas foutre les intermittents dans la merde, qu'on a des subventions publiques et qu'on joue dans des lieux publics. Donc on respecte la loi, pas le choix.

Ça devient compliqué de gérer à distance le créateur épuisé du Festival qui ne comprend pas s'il peut interdire l'accès aux répétitions dans les églises, le musicien qui refuse les tests, le public qui dit que ça ne l'intéresse plus de venir s'il y a un pass sanitaire.
Mais je me demande si ça ne serait pas pire en étant sur place .

La culpabilité de l'homme slave a des bénéfices secondaires

Je viens de comprendre où Monsieur a chopé le Covid. Un moment de connerie avec des clients de longue date, qui le recevaient à la maison avec la fenêtre ouverte, loin de.la maison. Clairement le vaccin lui a fait baisser la garde.
Bref, les gens, portez des masques et respectez les gestes barrières, vaccinés ou pas.

Les gars jouent à Spacehulk.
Ils ont donc mis la musique d'Alien en fond sonore dans tous le salon. Ils ne comprennent pas pourquoi je ne suis pas tranquille en bossant à côté d'eux.

Les hommes de la maison ont besoin de Ventoline.
J'appelle la pharmacie en imaginant un système où j'envoie une amie pour faire le livreur .
La pharmacienne me dit de passer, si je porte un masque et que je respecte les gestes barrières, "pas de problème, tous les clients qui ont le Covid le font".

La princesse russe nous a envoyé des pizzas à la truffe et une bouteille de rouge.
Je finis le rouge en regardant Bo Burnham : inside et la vie me paraît plus douce.

Oufff
Aucun de nos cas contacts (vaccinés) ne l'a!!!
Ado1 a été exfiltrée sur les conseils de la Sécurité Sociale, elle va habiter pendant une semaine au-dessus du sauna dans le jardin de ses grands parents.
Autrement elle aurait dû rester 17 jours à l'isolement dans notre appartement en faisant tout pour ne pas être contaminée.
Je peux enfin être malade tranquille et vivre mon cluster avec mari et fiston.

En fait ce qui est le plus dur avec le Covid light c'est d'attendre les résultats des cas contacts .
Une chance, aucun patient parmi eux (et je me félicite a posteriori d'avoir été intraitable sur le masque).
Là je plane avec une petite fièvre et un rhume, ça va encore.
Mais je sens que je pense tout le temps aux gens que j'aurais pu contaminer, même involontairement.

Fiston est tout abattu et fiévreux, mais mari est ravi, il est désolé de m'avoir contaminée mais peut enfin me faire un câlin 🙂

Positive.
Pour la première fois cette année j'avais proposé à d'anciens mineurs isolés de venir faire du bénévolat avec moi au Festival, je me rejouissais de cette première collaboration.
Je suis vraiment triste .

Test antigénique "légèrement positif ce matin".
J'ai comme un coup de mou, là.
J'attends le résultat du test PCR.

Je viens déjeuner à la maison.
Je me félicite d'avoir un nouveau patient et j'embraye sur les HPI et les conséquences du diagnostic, selon l'âge.
Du fond de son isolement, mon mec crie "tu sais, ce Grec qui a mesuré la circonférence de la terre, je n'ai pas son nom."
Ado1, en train de jouer sur l'ordi "Eratosthène, de rien".
En fait mes patients c'est juste comme à la maison.

Je suis donc cas contact, mais une patiente qui refuse de faire la séance en visioconférence propose de me retrouver face à la Tour Eiffel, masquées, à 1 mètre de distance sur un banc.
Pourquoi pas, après tout?

Show older
Hostux.social

This service is offered by alarig.
Beer, privacy and free software lovers. Join us!