C'était intéressant chez la sœur aujourd'hui, il était question de la dette.
C'est une chose de sauver les gens, mais comment peuvent-ils se sentir libres après ?
Vous avez deux heures.
Moi j'ai eu 45 minutes et on n'a pas trouvé de solution.

@sue Déjà, bientôt on décide de l'annuler la dette, et ça soulage.

Ensuite on interdit le capital, ou plutôt on le socialise. Mais pas bêtement dans les mains de l'État, non, dans les nôtres.

En fait, si on commençait par se libérer, sauver les gens ne se fait plus la même chose.

@im je parle de dette morale, pas financière. Et celle-ci existe partout.

@sue ah, connais pas le concept... 🤔

tu veux dire que lorsque tu as été aidé·e, tu ressens une dette par rapport à qui t'a aidé ?

@im @sue PAS MOI JE SUIS UN NÉO-LIBÉRAL, HAHAHAHAHA !

(voilà, non rien, mais j'y pensais)

Blague à part je pense qu'on se sent une dette morale, certes, mais même si je dois beaucoup à des gens qui m'ont sorti de la merde (pas financière, cela dit, peut-être que ça joue), je ne me sens as de poids à leur égard. Une grosse reconnaissance et une grosse affection, en revanche, ça oui.

Follow

@panais @im et ça ne m'étonne pas, sale raclure néo libérale

Sign in to participate in the conversation
Hostux.social

This service is offered by hostux.net, visit our website to discover all the free services offered.
Beer, privacy and free software lovers. Join us!