Follow

Aujourd'hui chez la sœur de combat il y avait une magnifique petite fille de trois mois qui souriait de toutes ses gencives, posée dans mes bras.
Il y avait aussi S. , deux ans, que personne ne reconnaissait car il jouait, riait et ne pleurait pas.
Parfois, quand les mamans ont une vie plus stable les enfants s'apaisent.
Ça vaut la peine de continuer, semaine après semaine.

Sign in to participate in the conversation
Hostux.social

This service is offered by alarig.
Beer, privacy and free software lovers. Join us!